Faites connaissance avec Loïc Bonny, candidat au Conseil communal

Au fils de nos pages, rencontrez nos candidat.e.s en 4 questions/réponses :

Loïc Bonny, Etudiant EPFL en Génie Civil, candidat au Conseil communal.

Qui es-tu ?

Loïc Bonny, étudiant en Génie Civil à l’EPFL. J’ai 28 ans et je suis un enfant de Moudon, y ayant fait toute ma scolarité. Après despassages aux gymnases de la Broye et du Bugnon, j’ai débuté un cursus à l’EPFL où je me suis formé au métier d’ingénieur civil avec une spécialisation en Géotechniques. Actuellement, j’achève mon projet master ayant pour objet le futur métro m3 de Lausanne.

Moudon et toi ?

Moudon est toute ma vie. Jusqu’à aujourd’hui je n’ai pu la quitter et j’espère y rester longtemps. J’ai fait toute ma scolarité aux écoles de Moudon et j’ai évolué au sein du FC Étoile Broye de nombreuses années. Les Brandons de Moudon est l’événement incontournable de la région. J’attends sa venue avec impatience chaque année. C’est aussi l’occasion de revoir toutes mes vielles connaissances et de me souvenir des bons moments. Je n’ai qu’une hâte, c’est de les retrouver au plus vite. Cet événement et d’autres tout aussi chouettes font le charme de Moudon et c’est pourquoi on l’adore.

La politique et toi ?

À ma majorité, la politique m’intéressait peu. Toutefois la date de 28 novembre 2010 a été un tournant dans ma réflexion politique en raison de l’acception de l’initiative populaire “Pour le renvoi des étrangers criminels” et surtout les affiches odieuses qui ont circulées durant la campagne. Depuis ce jour-là, je participe aux votations fédérales et j’ai même pris goût aux journées de votations. Chaque dimanche de votation, je suis avec plaisirs les dépouillements et les résultats. Mes réflexions politiques n’ont cessé de s’affirmer ces dix dernières années et le seront encore à l’avenir. Fin 2020, j’ai eu l’honneur d’être admis au conseil communal de Moudon, ouvrant ainsi ma carrière politique. J’ai pris plaisir à participer à ma première séance et j’ai pu découvrir la politique communale.

Pourquoi voter pour toi ?

J’ai toujours préféré mettre en avant des idées et le groupe au lieu d’individualité. La personnification du politique est certes d’usages mais ne devrait pas éclipser les idées. C’est pourquoi je vous inciterai à voter d’abord pour les opinions de la gauche en choisissant notre liste et la liste des Verts. Ainsi en votant pour moi, vous votez pour tous mes collègues et l’intérêt social. Dans un monde où la surconsommation et les inégalités ne cessent de s’amplifier, j’aimerai finir avec une maxime de Mahatma Gandhi: “Vivre simplement pour que d’autres puissent simplement vivre”.